David BRULEY

Percussionniste

Lyon/Paris

Tel: +33 (0)6 63 19 34 92

contact.davidbruley@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Le concert solo

FOLIA

Mourad Merzouki - Concert de l'Hostel Dieu

Mourad Merzouki explore les rythmes populaires des tarentelles italiennes avec les danseurs du réseau intergénérationnel du projet Kampus et les musiciens du Concert de l’Hostel Dieu.

En force et en nombre, ils s’emparent d’une fusion des genres insolite, dans un spectacle format XXL placé sous le signe du partage et de la générosité.

 

MOURAD MERZOUKI, DIRECTION ARTISTIQUE ET CHORÉGRAPHIE : «Avec Folia, je souhaite poursuivre ce qui m’anime dans chacune de mes créations: la prise de risque, la confrontation, le dialogue avec l’autre. Ils seront une trentaine sur scène, musiciens et danseurs, pour une rencontre surprenante entre la musique baroque, le rythme hip-hop et la danse. »

 

FRANCK-EMMANUEL COMTE, CONCEPTION MUSICALE : « Il existe de nombreuses folias… Celle de Vivaldi est l’une des plus virtuoses. Il existe de nombreuses formes de folies… La folie créatrice est celle qui guide les artistes. Folias et folies sont l’essence même de notre univers musical: un voyage de l’Italie du sud vers le nouveau monde, du répertoire baroque vers les musiques électroniques. »

Lien de la retransmission sur Arte :

Duo MADJNOUN

MARCO POLO

 

A l’époque de Marco Polo, Venise ressemble beaucoup à certaines villes d’orient. Ses étroites ruelles rappellent celles des médinas. Le déballage des marchandises ramenées d’orient, l’odeur entêtante des épices dont la ville regorge, les soieries précieuses dans les échoppes,… évoquent les bazars et les souks. La langue vénitienne se mêle de mots grecs mais aussi arabes. L’architecture empreinte très largement au style oriental ou byzantin, que cela soit celle de Saint-Marc ou des palais privés.
C’est ce métissage, cette porta orientalis que nous avons voulu évoquer à travers notre projet musical. Celui-ci associe le très riche répertoire de danses populaires du siècle de Marco Polo – mais aussi celui de la renaissance et du premier baroque – aux mélodies iraniennes inspirées par la poésie soufi. Le contrepoint littéraire et épique se construit à partir  par de larges extraits empruntés au Livre des Merveilles de Marco Polo, adapté et mise en rythme par le slameur Cocteau Mot Lotov. Dans ces récits de voyages au pays de Samarkand, nous retrouvons  l’évocation rêvée de l’orient mystique, mais aussi de larges réflexions autour des difficultés rencontrées autours du dialogue culturel.

 

Direction artistique et arrangements : Franck-Emmanuel Comte
Adaptation du Livre des merveilles et écriture : Cocteau Mot Lotov

Cocteau Mot Lotov (Lionel Lerch), slam

Duo Madjnoun :
Navid Abbassi (Iran), tar, chant
David Bruley, percussions iraniennes et orientales

 

Nolwenn Le Guern, viole, vièle, rebab
Nicolas Muzy, théorbe, luth, guitare
Franck-Emmanuel Comte, orgue, clavecin

Trio Danse et Musique Persane

La conférence des oiseaux

La conférence des oiseaux est une oeuvre majeure de la littérature persane écrite par Farid Al-Din Attâr, poète soufi du douzième siècle.

Une cohorte d'oiseaux sont à la recherche de leur roi, le mystérieux Simorgh, un oiseau si beau qu'aucun regard humain ne peut en soutenir la vue.

 

Ce projet est la lecture du texte du poète Attâr accompagnée par des percussions persanes mais pas seulement, en guise de bruitages, d'illustrations sonores et de décoration du texte.

 

Pascale AUFFRET : Lecture

David BRULEY : Illustrations sonores et percussions


Le récit commence par un discours de bienvenue qui constitue une fonction rituelle et magique associant la « Huppe », un oiseau, porteur d'une couronne et les autres oiseaux, qui représentent une humanité cherchante. 
Aussitôt, la foule des oiseaux inquiets se rassemblent et providentiellement la Huppe se présente comme messagère. 
Elle exhorte les oiseaux à partir pour un voyage difficile qui les conduira à la cour de leur Roi, un oiseau fabuleux, le 
Simorgh...